top of page
  • Photo du rédacteurharmonie & vitalité

Bien respirer !

Respirer, nous le faisons chaque jour sans vraiment nous en rendre compte.

C’est pourtant presque 20 000 respirations quotidiennes !

Nous accordons néanmoins très peu d’intérêt à ce processus vital. Pourtant, une bonne respiration favorise notre bien-être et présente de nombreux bienfaits physiques et psychiques.


bien respirer

Pourquoi est-ce si important de bien respirer ?


À l’inspiration, l’oxygène passe par nos poumons avant de rejoindre le sang. À l’expiration, le dioxyde de carbone, un résidu métabolique, quitte notre corps. Plus l’alimentation de nos cellules en oxygène est optimale, plus nous parvenons à éliminer efficacement les toxines de notre corps.


Au repos, une personne adulte en bonne santé respire 12 à 20 fois par minute. Une étude révèle cependant que 60 à 80 % des personnes respirent mal. La cause ? Une respiration trop courte et superficielle.

Les conséquences sont les suivantes : en respirant de manière superficielle, nous déclenchons un état d’alerte dans notre système nerveux, nous ressentons un état de stress, nous sommes sous tension. Notre rythme respiratoire est le miroir de notre état psychique. Agitation des pensées, peurs, colères, calme mental, bien-être intérieur.....se manifestent par un état respiratoire particulier. Cette prise de conscience dans notre quotidien permet d'agir sur notre état émotionnel en modifiant consciemment notre respiration.


Mais de quelle respiration parlons-nous ?

L'observation de la respiration des nouveaux- nés, du dormeur profond, des animaux vivant dans leur milieu naturel, nous amène à une constatation : tous respirent spontanément par l'abdomen. Ils mettent en jeu les 3 étages respiratoires (abdominal, thoracique et scapulaire) et pratiquent spontanément des respirations complètes. C’est donc bien une respiration naturelle !

Or, dès la petite enfance, nous apprenons à n'utiliser que la respiration thoracique, voir scapulaire si nous sommes très stressés. Notre éducation nous apprend à rentrer le ventre et sortir la poitrine pour paraître beau et fort. Cette éducation défiant notre physiologie respiratoire bloque notre diaphragme qui est un des muscles les plus importants de notre corps. C'est le grand muscle de l'émotion.

Le diaphragme sépare l'abdomen du thorax. Il s'abaisse et s'ouvre à l'inspiration pour remonter et se rétracter à l'expiration, comme un piston accompagnant les mouvements pulmonaires. Ce mouvement régulier occasionne un massage profond et constant du foie, des intestins, du pancréas, des reins, de la rate et des organes génitaux internes, ainsi qu'une bonne circulation sanguine dans tout l'abdomen...


Réapprendre à respirer est donc vital pour notre équilibre !


bien respirer lumière

Ré-apprendre la respiration complète

  1. En position allongée sur le dos, posez une main sur votre abdomen, l'autre sur votre poitrine. Elles vous serviront de témoin pour sentir ce qui se passe à chaque étage respiratoire.

  2. Expirez à fond en vidant bien tout l’air de vos poumons. Puis inspirez lentement par le nez en remplissant d'abord l'abdomen qui doit, tel un ballon gonflable, venir pousser votre main.

  3. Lorsque votre ventre est bien plein, continuez à inspirer encore de l'air en maintenant le ventre "sorti", afin de remplir votre poitrine. Ensuite, dégagez vos épaules et remplissez-les également d'air.

  4. Essayez de le retenir quelques instants, puis expirez lentement.


L'exercice au début peut entraîner quelques vertiges qui disparaîtront peu à peu avec l'entraînement. Ceux-ci sont dus à une hyperoxygénation du cerveau.


Il est souhaitable de pratiquer cette respiration plusieurs fois par jour, au début allongé pour la mémoriser et l'intégrer plus facilement, puis, assis, debout, et en marchant.


Si vous le faites quotidiennement, vous constaterez rapidement un meilleur fonctionnement intestinal, un bon sommeil, une amélioration générale de votre vitalité et, peu à peu, cette respiration pourra devenir permanente !



12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page